CROIS ...

I

COUPLET

Regard' voici le printemps,

Où naissent tant de feuillages,

Ecoutes le bruite du vent,

Brisant ce doux paysage,

Ecout' le seul vrai moment,

De joie, parfois d'allégresse,

Ecout' les biens ces enfants,

Cherchant nos belles promesses.

Regardes ce ciel toujours bleu,

Couvert de lourds nuages,

Pendant que là-bas dans les cieux,

S'éteint le dernier mirage.

Regard' le temps qui s'enfuit,

Devant les assauts des vagues,

Entends le volcan qui rugit,

Pendant que le temps divague.

 

REFRAIN

Crois,

En ce jour qui gronde,

Soulevant sur l'onde,

Un seul cri d'effroi.

Crois,

Car le jour se lève,

Emmenant nos rêves,

Ternissant nos voix.

Crois,

C'est enfin la nuit,

Tout est bien fini,

Crois, oui, crois.

 

II

COUPLET

Ecout' le chant des oiseaux,

Soudain rien il s'arrête,

Regard' dans tous, les hameaux,

Ces gens souvent qui s'inquiètent.

Ecout' le bruit de la mer,

Gifflant d'un coup ses rivages,

Regard' monter cet enfer,

Vibrant dans toute sarage.

Voilà l'instant vérité,

Tout va  bientôt mourir,

Regard' devant toi s'effondrer,

L'îlot qui pouvait nourrir.

Regard' ce jour qui prend fin,

Poussant lentement ses voiles,

Deva&nt le soleil qui s'éteint,

Parmi des milliards d'étoiles.

 

REFRAIN FINAL

Crois,

En ce jour si proche,

Où le son des cloches,

Conduira nos voix.

Crois,

Dans l'instant trop court,

Où s'enfuient ces jours,

Qui guidaient nos pas.

Crois,

Oui c'est bien la nuit,

Tout est bien fini,

Crois, oui, crois.

 

                                                  PROPRIETE DE L'AUTEUR

                                                  Tous droits réservés