QU'EST-C' QUE T'ATTENDS

 

I

COUPLET

 

Si je retiens ta main,

Crois-moi je n'y peux rien,

Tu es mon attirance.

Si en voyant tes yeux,

Je suis vraiment heureux,

C'est là ma délivrance.

Je me jette vers toi,

Je suis fou de joie,

Voilà mon espérance.

Et maintenant tout bas

J'écoute au loin ta voix,

Je viens te murmurant.

 

REFRAIN

 

Qu'est-c' que t'attends,

Pour bondir dans mes bras,

Qu'est-c' que t'attends,

Pour venir avec moi,

Qu'est-c' que t'attends,

Partageons ma bohème,

Qu'est-c' que t'attends,

Oublions les poèmes,

Le jour viendra où dans notre maison,

Tu comprendras le goùt de ma passion,

Le jour viendra où sous de doux frissons,

Tu me diras tu avais raison.

 

II

COUPLET

 

Mais je poursuis le temps,

Car moi je suis l'amant,

Guettant une promesse,

Mais oui je veux t'aimer,

Ne plus jamais pleurer,

Car tu n'es que caresse.

Moi qui voulais t'offrir

Le moindre désir,

Cela s ans controverse.

Mais tu es loin de moi,

Et écoutant tes pas,

Je viens te murmurant.

 

III

COUPLET

 

Mais trop souvent s'enfuit,

Le temps de notre vie,

Cela dans l'insouciance.

Moi qui cherchait tes yeux,

Pour y trouver l'aveu,

Cela sans défaillance.

Je ne veux plus d'émoi,

Car je crains l'effroi,

Devant l'indifférence.

J'écoute au loin tes pas,

Je n'entends plus ta voix,

J'attends bien trop longtemps.

 

REFRAIN FINAL

 

Qu'est-c' que t'attends,

Pour ouvrir tout ton cœur,

Qu'est-c' que t'attends,

Pour m'offrir du bonheur,

Qu'est-c' que t'attends

Pour me donner ta lèvre,

Qu'est-c' que t'attends,

Je frémis sous la fièvre,

Écoutes au loin l'écho de notre amour

Ne dis plus rien avant la fin du jour,

Écoutes au loin tous ces instants perdus,

Ne dis plus rien, ne fuis pas ma rue.

 

 

 

 

 

                                                     PROPRIETE DE L'AUTEUR

                                                           Tous droits réservés